MESURES D'URGENCE VIOLENCES CONJUGALES

Phase I du plan d'urgence

L’activité de la ligne d’écoute 3919, gérée par la Fédération Nationale Solidarité Femmes, a été immédiatement transférée et les plages horaires adaptées : du lundi au samedi, de 9h à 19h.
Pour rappel, ce numéro d’écoute n’est pas un numéro d’urgence. Pour les urgences, il convient d’appeler le 17.

La plateforme arretonslesviolences.gouv.fr permet de se connecter 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour échanger avec des policières, policiers et gendarmes spécialement formés aux violences conjugales.

Afin de mettre fin aux cohabitations mettant les femmes en danger, notamment en période de confinement, la Garde des Sceaux a donné consigne aux juridictions de traiter en priorité les affaires de violences conjugales et de prioriser l’éviction du conjoint violent.

Par ailleurs, pour accompagner les parents confinés, avec ou sans leurs enfants, et ainsi prévenir les situations de stress pouvant conduire à des violences conjugales, le Secrétariat d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes a réalisé le « Guide des parents confinés : 50 astuces de pro ! ». Ces conseils bénévoles de professionnels, experts et parents sont disponibles en ligne sur le site du Secrétariat d’Etat.

Phase II du plan d'urgence

Création en urgence de points d’accompagnement éphémères à l’entrée d’une dizaine de grands centres commerciaux pour les villes de : Villeneuve d’Ascq, Sénart, Paris (Forum des Halles), La Défense (Les Quatre Temps), Levallois-Perret, Tremblay-en-France, les Ulis. Grâce à ce partenariat entre les Services de l’Etat, Unibail et les associations locales d’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales, des permanences seront assurées par des associations volontaires pour communiquer aux femmes les numéros d’écoute et d’urgence, les accompagner et les mettre à l’abri en urgence si nécessaire.

En lien avec la Présidente de l’Ordre national des pharmaciens, le Ministère de l’Intérieur et le Secrétariat à l’Egalité entre les femmes et les hommes créent un système d'alerte pour les femmes victimes de violences conjugales dans les pharmacies durant la période de confinement. Des consignes sont données pour que les forces de l'ordre puissent intervenir en urgence si une femme victime de violences conjugales se présente au comptoir. Dans l'hypothèse où l’auteur des violences serait avec sa compagne, il y aura la possibilité de mettre en place un code d’alerte.

20.000 nuitées d’hôtel ou en CHRS seront financées pour les femmes victimes de violences conjugales ou pour les conjoints violents.


APPEL A MATERIAUX POUR CONFECTION DE MASQUES

Depuis le début du confinement, une dizaine de bénévoles fournois réalisent des masques en coton validés par le Centre Hospitalier de Grenoble. Ils ont déjà réalisé 618 masques distribués à diverses structures médicales, commerçants de Fournes et collectivités locales.
Elles manquent maintenant de matières premières, à savoir des tissus en coton serré (100% coton ) et des élastiques, biais ou rubans. 
 
Si vous disposez de ces matériaux, vous pouvez les déposer en mairie de 9h à 12h et de 14h à 17h du lundi au vendredi en téléphonant au préalable au
03 20 50  24 10 .

CROIX ROUGE : SERVICE ECOUTE ET LIVRAISON COURSES ALIMENTAIRES

La Croix Rouge met en place un service d'écoute et de livraison gartuit de denrées alimentaires pour les pesonnes en situation d'isolement.

Pour en savoir plus, cliquez ici.